Pour nous, professionnels du Feng Shui, nous connaissons bien l’impact de la merveilleuse énergie offerte à partir du Nouvel an Chinois.
Beaucoup de nos projets annuels sont programmés pour cette période faste.

Mais qu’en est-il de la tradition ancestrale Chinoise, d’où cela provient-il et à quelle destinée ?
A partir de la NOUVELLE LUNE se trouvant généralement entre mi-janvier et mi-février, un peu plus d’un milliard de chinois de Chine et des nombreuses communautés chinoises expatriées à travers le monde célébreront en famille et entre amis la fête la plus importante de leur calendrier lunaire et solaire : le passage à la nouvelle année chinoise.
Appelé aussi la Fête du printemps « chunjie » ou Fête du Têt au Vietnam, le nouvel an chinois est un événement traditionnel incontournable (pour certains !)
decorations-rues-nouvel-an-chinois
Que célèbrent les chinois lors de la nouvelle année ?
Ils célèbrent l’arrivée du printemps et la fin de la période hivernale la plus froide. A l’époque la Chine était un pays qui vivait principalement de l’agriculture. L’approche du Jour de l’an signifiait que les agriculteurs pouvaient retourner travailler dans les champs.

Combien de temps durent les festivités pour la nouvelle année ?
En fonction du calendrier lunaire, ils célèbrent la nouvelle année en tout 15 jours pour se finir avec le festival des lanternes.
La période du Jour de l’An chinois est la période de vacances la plus importante. Certains parcourent plusieurs milliers de kilomètres à travers le pays pour rejoindre leur ville/village d’origine et ne pas manquer cette réunion de famille annuelle. Le gouvernement chinois nous donne pour l’occasion une semaine de congés officielle (5 jours). Alors une grande partie des banques, administrations et petits commerces sont fermés et les enfants sont pour la plupart en vacances !
repas-nouvel-an-chinois
Quelles sont les traditions avant et pendant le jour de l’an chinois ?
Deux semaines avant le Jour J, les rues principales, l’intérieur de chaque bâtiment et au cœur de chaque foyer, le « Rouge », la couleur vedette du festival fait son apparition. Les murs et les portes sont décorés de lanternes et de couplets rouges, signes de prospérité. La couleur rouge a acquis diverses caractéristiques durant des millénaires, anciennement couleur du communisme elle est aujourd’hui le symbole de la prospérité et du bonheur.

La tradition veut qu’ils fêtent le réveillon du Jour de l’an en famille et chez les ainés ! Il est appelé « le dîner des retrouvailles », et est considéré comme le plus important. Toutes les générations d’une même famille se réunissent et partagent autour d’une table ronde plusieurs plats traditionnels que les plus jeunes et les plus dévoués auront préparé toute au long de la journée. En raison de leurs significations symboliques certains aliments sont plus consommés que d’autres. Le « Yú » (poisson) par exemple apparaît sur toutes les tables car « Yú », signifie également
« avoir du surplus », plus concrètement une année à venir confortable et sans contraintes. Dans les familles certains préparent des dumplings, car la forme de ces raviolis chinois ressemble à un lingot d’argent (ancienne monnaie chinoise), des gâteaux de riz et des rouleaux de printemps.

Comme Noël dans l’Ouest, ils échangent des cadeaux pendant la Fête du Printemps. La tradition veut qu’ils offrent de nouveaux vêtements à chaque membre de la famille, mais le cadeau le plus répandu reste le « hong bao ». Il s’agit d’une enveloppe rouge qui contient de l’argent destiné, le plus souvent, aux enfants et aux personnes âgées. L’employeur offre également un hong bao à l’ensemble de son personnel, c’est une sorte de bonus de fin d’année
nouvel-an-chinois
L’allumage des pétards et des feux d’artifices sont fréquents pendant la saison dans toute la Chine. A Shanghai, l’allumage est restreint dans certains quartiers, là où la concentration urbaine est trop importante. Des grappes entières de pétards sont allumés vers 23h30 et durent jusqu’au petit matin, ils permettraient d’accueillir le Dieu de la richesse dans son domicile. Dans une ville de 28 millions d’habitants plutôt superstitieux autant vous dire que la cavalcade est très bruyante et colorée !

De nombreuses activités culturelles ont lieu à cette période de l’année, les petites villes et zones rurales sont les plus conservatrices. Il n’est pas rare de voir dans certains quartiers la danse endiablée du lion et du dragon illustrée par de nombreuses démonstrations de combats d’arts martiaux. Pour chasser leurs mauvais esprits elle s’accompagne d’un vacarme assourdissant de tambours et de gongs. (Référence = http://blog.chinevoyages.com)